Lexique de l'architecture : qu'est-ce qu'une emprise au sol ?

La notion d’emprise au sol est l’une des unités de surface administrative permettant d’identifier le régime applicable aux opérations de construction :

Pour l’essentiel, l’emprise au sol intéresse l’ensemble des ouvrages édifiés au-dessus du niveau du sol. Contrairement à la surface de plancher, l’emprise au sol tient compte des structures d’un ouvrage, notamment ses façades, ses parties non closes (c’est-à-dire ouvertes vers l’extérieur) et celles affectées au stationnement des véhicules. Attention toutefois, la projection verticale peut aussi être composée d’élément en saillie d’un bâtiment : ces éléments en saillie correspondent aux débords et surplombs. Ainsi, la surface située sous un surplomb constitue de l’emprise au sol, même lorsque la surface sous le surplomb ne fait pas l’objet d’aménagement spécifique. Il faut néanmoins souligner le fait que les éléments de modénature (décors en façade), tels que bandeaux et corniches et les simples débords de toiture sans élément de soutien ne sont pas à inclure à l’emprise au sol.

Attention également :

Inscrivez-vous

Découvrez en exclusivité nos
1986 plans et tous les modèles 3D de nos maisons !