Qu'est-ce qu'un toit terrasse ?

 

Le toit terrasse est souvent la marque d’une maison moderne ou contemporaine. En effet, un plan moderne est souvent imaginé par l’architecte avec un toit terrasse aussi appelé « toiture plate ».

Le toit terrasse est une alternative séduisante pour rehausser l’aspect de votre demeure. Il s’agit d’un toit plat conçu de sorte à pouvoir être utilisé en guise de terrasse.

La toiture-terrasse correspond à un toit plat doté d’une seule pente. Il se prête aussi bien à la couverture des constructions neuves que des demeures en rénovation.

Parfaitement adapté aux résidences contemporaines, le toit-terrasse peut être considéré comme une extension de la maison. Cet espace de vie vous permet de profiter d’un havre de détente à la fois convivial et intimiste.

Le toit terrasse peut être construit en bois, en carrelage ou en pierre naturelle. Le choix des matériaux se fera en fonction des préférences esthétiques du propriétaire, mais aussi en fonction des charges que peuvent supporter les fondations de la maison.

Quelles sont les règles pour l'aménagement d'un toit terrasse ?

Comment aménager un simple toit terrasse en véritable pièce à vivre ? Les propriétaires bénéficiant d’un accès à l’extérieur délaissent bien trop souvent cet espace regorgeant de possibilités d’aménagement. Et nombreux sont ceux qui souhaitaient offrir un espace terrasse à leur habitation mais ne savent pas quelles sont les limites et règles qui l’encadrent. Optimiser une telle surface peut s’avérer être un exercice délicat lorsqu’on ignore par où commencer et vers qui se tourner.

Habituellement, ces espaces de toitures aménageables sont utilisés pour y installer des plantes ou des salons de jardin afin de les rendre plus conviviaux et attrayants. On voit également fleurir une demande pour y intégrer des équipements beaucoup plus lourds tels que piscine, jacuzzi ou encore serres et pergolas. Ceux-ci ne peuvent être mis en place sans autorisation du syndic dans le cas d’un immeuble et ils imposent certaines obligations et dispositions techniques liées à la nature accessible ou inaccessible du toit terrasse et au type d’étanchéité mis en œuvre.

En effet, le particulier ne doit en aucun cas effectuer des travaux d’aménagement susceptibles de nuire à la pérennité d’un ouvrage et doit se rapprocher d’un professionnel afin de garantir les risques qui y sont liés.

En ce qui concerne les aménagements d’agréments légers de style jardinières et mobilier extérieur, il conviendra de pas dépasser un poids de 90 kg, ceci afin que l’entretien y soit facilité. Les aménagements ne doivent pas empêcher le nettoyage ni obstruer les systèmes d’évacuation des eaux pluviales.

Aucun élément ne doit être fixé dans les joints des dalles ou sur le chemin d’écoulement naturel de l’eau. Il est obligatoire d’utiliser des équipements à combustion pour faire un barbecue ou une plancha en extérieur. Aucun feu ne doit être déclenché à même le sol.Enfin aucun équipement susceptible d’être escaladé par un enfant ne doit être situé à proximité d’un garde-corps.

Il convient, dans le cas d’équipements lourds, d’effectuer un diagnostic préalable, réalisé par un bureau d’études spécialisé, afin de vérifier la capacité de la structure porteuse, mais aussi l’aptitude de l’isolation et de l’étanchéité mise en œuvre, à supporter de nouvelles charges.

La transformation d’une terrasse inaccessible en terrasse accessible en vue d’aménagements peut également être possible. Un professionnel devra réaliser une étude afin de déterminer les dispositions de structure et d’étanchéité à mettre en place. Par contre les toitures terrasses végétalisées, qui font partie des terrasses inaccessibles, ne peuvent recevoir d’aménagements.


COMMENT CHOISIR LA TECHNIQUE D’ISOLATION THERMIQUE D’UN TOIT TERRASSE ?

 

Le choix de la technique d’isolation thermique de votre toiture terrasse dépend avant tout de la classification de celle ci, c’est-à-dire de l’usage que vous en faites. La résistance thermique de l’isolant doit aussi être prise en compte, de même que ses capacités d’isolation phonique.

L’utilisation de votre toiture terrasse est un facteur important. Les toits terrasses sont classés selon leurs fonctions :

  • Inaccessibles (sauf pour l’entretien courant) ;
  • Techniques ( lorsqu’ils accueillent des installations mécaniques tels que les systèmes de ventilation, évacuateur de fumée,etc.)
  • Accessibles ( aux piétons ou aux véhicules légers et aux véhicules lourds selon le type de bâtiment ).

 

La destination du toit terrasse va déterminer le choix des matériaux ainsi que leurs caractéristiques. Le toit-terrasse ne possède pas de charpente mais une structure porteuse qui peut être réalisée le plus généralement en béton mais peuvent être réalisée en bois ou en métal selon le projet architectural et le poids à supporter.

Un toit terrasse doit nécessairement être en pente afin d’évacuer les eaux de pluie. Cette pente varie en fonction des matériaux utilisés et de la destination des toitures (accessibles ou non). Pour des toits inaccessibles, la pente est de 1% et pour des toits accessibles, la pente est située entre 1.5 et 2%.

Pour des toits terrasses de petite superficie : la forme est plutôt bombée, alors que pour les toits terrasses de plus grande superficie, elle est un petit peu inclinée, sans dépasser les 5% de pente.

Comment isoler un toit terrasse ?

 

La toiture est l’endroit de la maison où le froid passe le plus facilement, aussi l’isolant du toit terrasse permet d’éviter toute déperdition de chaleur, sert à augmenter l’isolation thermique et protège également la toiture des intempéries. Les isolants de toit terrasse utilisés fréquemment sont le polystyrène, le verre cellulaire, la mousse de polyuréthane, la laine minérale, la perlite et l’argile expansée.

Vous pouvez compléter votre isolant d’une couche étanche, appelée communément pare-vapeur, qui empêchera l’isolant de se détériorer. Posé sur la face intérieure de l’isolant, le pare-vapeur qui bloque l’humidité venant de l’intérieur de la maison. Il est donc indispensable de mettre un pare-vapeur si votre toit terrasse se situe au dessus d’une pièce d’eau ou d’une cuisine. Le pare-vapeur peut être réalisé en feuilles d’aluminium ou en feutre bitumé pour les plus courants.

Demander une Estimation Personnalisée
Toit terrasse

Comment choisir le revêtement d'un toit terrasse ?

 

Pour protéger votre toit des intempéries et des variations de température, il existe différentes protections :

  • Une protection meuble (granulats, dallage),
  • Une toiture végétalisée (aucun entretien, végétation peu épaisse)
  • Une toiture jardin (Terre, gazon et aménagement possible de mobilier de jardin, potager etc).

Vous devrez installer un garde-corps à barreaux pour protéger d’éventuelles chutes. Attention également à ne pas surestimer la toiture qui n’est pas forcement adaptée pour supporter des charges telles qu’un jacuzzi d’extérieur.

Demander une Estimation Personnalisée

QUEL PRIX POUR AMÉNAGER UN TOIT TERRASSE ?

Le tarif de construction de toit terrasse dépend de votre utilisation de votre nouvelle surface, du type de toit terrasse (nu, végétalisé, accessible ou inaccessible etc.), l’ampleur des travaux et de l’aménagement à réaliser.

Difficile donc de vous donner une fourchette précise car certains projets peuvent être pharaoniques.

Pour un projet simple, sans trop d’excentricité, comptez en moyenne entre 70 à 150€ par m2 pour la construction de cette structure. Mais le prix réel dépend des matériaux utilisés, de la complexité des travaux et de la région où se situe le projet.

Le toit terrasse végétalisé vous permet de profiter d’une excellente isolation thermique. Cette structure requiert cependant un entretien minimum. Si vous désirez en aménager une, prévoyez  entre 70 à 100 €/m².

Le toit terrasse accessible nécessite l’installation de rambardes de protection et d’un escalier. Pour ce type de structure, vous devrez débourser en moyenne 100 €/m².

Pour un toit terrasse inaccessible, comptez environ 70 €/m².

Notez qu’un toit terrasse doit nécessairement être en pente afin d’évacuer les eaux pluviales. La pente de toit variera en fonction des matériaux utilisés mais elle devra toujours être comprise entre 1 et 5%.

N’hésitez pas à consulter un professionnel du bâtiment pour vous guider dans votre choix. En effet, l’installation de certains types de toit-terrasse nécessite une étude minutieuse. Il faut entre autres considérer l’exposition de la structure ainsi que les caractéristiques des fondations.


Extension bois d'un toit terrasse

Souvent inutilisés, les toits sont pourtant des espaces qui permettent une infinité de possibilités d’aménagement. Aussi bien en véranda, qu’en lieu de détente, ces espaces anciennement laissés à l’abandon prennent tour à tour de nouvelles fonctionnalités.

Si votre maison possède une toiture plate et un étage, il vous sera aisé d’en tirer profit. En maison plain-pied, vous pourrez néanmoins ajouter un accès à votre toit si vous souhaitez le transformer en espace extérieur. La plupart du temps, une surélévation ou extension permet d’y créer également un prolongement en toit terrasse, adaptée aussi bien au soleil qu’à la neige.

Les toits plats, sont caractéristiques de l’architecture moderne et permettent lorsqu’ils sont aménagés en toit-terrasse d’y donner une seconde fonctionnalité. En réalité le toit terrasse possède une pente faible de 2° au minimum et possède une structure spécifique permettant l’ évacuation des eaux et le support de charges supplémentaires. Des inconvénients aux toitures terrasses existent néanmoins et certaines contraintes sont à prendre en compte avant de démarrer votre projet d’extension.

. L’intégration dans l’existant. Il est en effet un exercice difficile et l’architecte sera à même de concevoir un projet harmonieux et délicat, qui techniquement difficile, devra rester en lien avec votre maison et celles de vos voisins.

. La conception architecturale. Le toit terrasse possède plus de réglementations techniques qu’un toit traditionnel. En effet, il se doit par sa structure bien pensée, être complètement étanche et pouvoir supporter le poids d’aménagement parfois lourd comme une toiture végétalisé ou le soutien d’un grand nombre de personnes au m2.

. Le respect des formalités. Lorsque l’on crée un nouvel étage ou un toit terrasse, notre regard est surélevé et peut entraîner des désagréments pour le voisinage tels que le vis-à-vis, nuisances sonores, etc. Il faudra donc privilégier des vues plus intimes ne donnant pas directement sur le balcon ou la piscine de votre voisin. La loi l’autorise à contester le permis de construire si on ne respecte pas certaines distances de courtoisie.

Malgré ces contraintes de conception, de budget et de réglementation, l’extension en toit terrasse bois est un projet ambitieux permettant la création de beaux espaces conviviaux améliorant aussi bien la qualité de votre vie que celle de votre maison.