Les informations clés pour construire sa piscine

Types de piscine, procédés, permis de construire, budget : ce que vous devez savoir pour votre projet !

Demander une Estimation Personnalisée de votre projet piscine

Agrémenter son jardin d’une piscine apporte une certaine plus-value à votre maison. Pour autant, le projet n’est pas à prendre à la légère. Si vous désirez un bassin enterré, cela n’aura pas le même impact qu’une piscine hors sol que vous pourrez démonter. Il est donc primordial de bien réfléchir, si possible avec un professionnel sur les meilleures solutions adaptées à votre jardin, aux règles de votre Plan Local d’Urbanisme ainsi qu’aux règles de sécurité en vigueur.

L’installation d’une piscine est un projet dont rêvent de plus en plus de gens et qui devient facilement accessible avec des possibilités pour tous les budgets. En revanche, cela demande de s’attarder un peu sur les questions réglementaires : Quel bassin est autorisé ? Où implanter le projet ? Faut-il construire un local technique ? Quelle autorisation faut-il? Est-ce au particulier ou au professionnel (pisciniste) de s’occuper des démarches administratives ?

Construction de piscine : Quel type de piscine choisir ?

 

Choisir un type de piscine n’est pas chose simple, en effet il n’existe pas une mais une multitude de piscines. Reste à savoir celle qui correspond le plus à vos attentes et qui répond à vos contraintes d’environnement, d’implantation et de budget. Entre la piscine à débordement, la piscine biologique, celle d’intérieure, enterrée, hors-sol ou bien encore le couloir de nage, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Demander une Estimation Personnalisée

CONSTRUCTION DE PISCINE : QUELS SONT LES PROCÉDÉS CONSTRUCTIFS DISPONIBLES POUR CONSTRUIRE MA PISCINE ?

 

Il existe différents procédés constructifs pour une piscine, à savoir :

  • Le béton monocoque : une seule prise est nécessaire pour couler la cuve. Il permet alors de poser tous types de revêtement comme le carrelage, le liner, les peintures ou bien encore les enduits.
  • Le béton maçonnerie, méthode traditionnelle par excellence mais qui ne permet pas la pose de carrelage. Le liner et le PVC sont les matériaux les plus recommandés pour sécuriser l’étanchéité de votre piscine.
  • Le coffrage modulaire perdu qui est le plus utilisé par les grands constructeurs et qui consiste à couler du béton dans des coffrages assemblés et ferraillés.
  • Le coffrage en blocs à bancher qui consiste en l’assemblage et le ferraillage de parpaings sans fond dans lesquels du béton est coulé.
  • La piscine modulaire en kit qui se décline en plusieurs solutions et qui est composée de panneaux en acier ou inox assemblés entre eux scellés au radier.
  • La piscine hors-sol qui se décline en plusieurs possibilités (bois, tubulaire ou autoportante, de différentes formes et qui est souvent en kit.

Construction de piscine : permis de construire ou déclaration préalable de travaux ?

 

Comme tout acte construit sur un terrain, vous devez demander une autorisation auprès de la mairie. Selon les caractéristiques de votre projet de piscine vous devrez alors soit remplir une demande préalable de travaux soit un permis de construire. Il existe aussi des cas où aucune autorisation particulière n’est pas nécessaire.

Pour y voir plus clair :

Vous n’avez pas besoin d’autorisation si :

  • La surface de votre bassin ne dépasse pas 10m2.
  • La hauteur de votre bassin ne dépasse pas 1,80m le bassin ouvert.
  • Votre piscine est une installation hors sol temporaire.  Sa durée d’installation ne peut excéder 3 mois dans l’année, ou 15 jours si votre terrain est situé dans une zone protégée.

 

Vous avez besoin d’une déclaration préalable de travaux si :

  • Votre bassin est enterré ou semi-enterré et sa surface est comprise entre 10 et 100m2 et que sa hauteur hors sol ne dépasse pas les 60cm.
  • Le bassin est installé à moins de 3m des limites de terrain.
  • Votre piscine est hors sol et dépasse les 1m de hauteur et les 20m2 de surface.

 

Vous avez besoin d’un permis de construire si :

  • La surface du bassin dépasse 100m2.
  • Votre bassin est couvert et cet abri dépasse les 1,8m de hauteur.
  • Votre piscine est intérieure ou si l’abri de votre piscine dépasse les 20m2, le local technique du bassin dépasse les 20m2 d’emprise au sol.
  • Votre bassin est semi-enterré et dépasse les 60cm de hauteur hors sol.

Construction de piscine : Quelles sont les grandes étapes de mon projet ?

 

A chaque type de piscine ses étapes de construction. Le prix et les délais de construction sont également des facteurs impactés par la forme, la taille et les matériaux utilisés. Voici les grandes étapes qui vous attendent pour la construction de votre piscine :

1- Le traçage de la piscine : mesure et délimitation des lieux de votre piscine par l’entrepreneur en charge

2- Le terrassement qui consiste à creuser votre piscine et enlever la terre

3- Le drainage, indispensable en cas de présence d’une nappe phréatique, d’un sol argileux ou en pente et qui consiste en l’agencement de drain autour du bassin et fondations pour dévier les pressions d’arrivées d’eau.

4- La structure de la piscine qui correspond aux fondations du bassin. Cette étape sera dépendante du procédé constructif que vous aurez choisis (voir ci-dessus). Et pour la bonne circulation de l’eau, cette étape sera importante pour les pièces à sceller (skimmers et buses de refoulement).

5- Les canalisations : toute piscine nécessite d’avoir un système de filtration qui viendra préserver la qualité de l’eau. Vous pourrez alors choisir d’installer soit un local proche de votre piscine, soit de relier le système à votre maison.

6- Le remblaiement : une fois la bonne mise en place des éléments (pièces à sceller, drainage, tuyaux, etc.) confirmée ce sera l’étape de recouvrement des trous et du remplissage des abords de votre piscine.

7- La pose du revêtement ou l’étape qui vient habiller la piscine de vos rêves. Le revêtement que vous pouvez choisir lors de cette étape est dépendant du procédé constructif que vous aurez choisi.

8- La mise à l’eau. Etape primodiale après laquelle vous pourrez enfin profiter de votre piscine rêvée. Le temps de remplissage peut alors prendre quelques jours en fonction de la taille de votre bassin.

Prêts à vous lancer ?

Construction contemporaine piscine

Construction de piscine : quel budget prévoir ?

Il faut généralement compter entre 2 000 et 50 000 euros en fonction du type de piscine (forme, taille, etc.) et des procédés constructifs choisis.

  • Vous êtes plutôt piscine hors-sol ? Comptez entre 1 500€ et 7 000€. Peu de travaux de terrassement sont à prévoir.
  • Plutôt piscine enterrée ou semi-enterrée en kit ? Dans ce cas votre budget doit être compris entre 5 000€ et 15 000€.
  • Pour une piscine monocoque en polyester, comptez entre 10 000€ et 20 000€. Ce type de piscine nécessite l’intervention d’un professionnel.
  • Pour du béton maçonné, votre budget estimé est compris entre 20 000€ et 30 000€

Enfin, si la piscine de vos rêves est plutôt à débordements ou dispose d’équipements plus poussés, vous serez sur des prestations haut-de-gammes.

N’oubliez pas !  Le budget lié à une piscine ne s’arrête pas à la construction mais s’étend également à des coûts de fonctionnement (eau, électricité, produits chimiques, etc.), à la taxe d’aménagement (pour les piscines nécessitants autorisation) et à la taxe foncière et habitation.

Demander une Estimation Personnalisée