Envie d’offrir à votre voiture un logement dédié ? Marre de devoir la nettoyer à chaque épisode de pollution ou de tourner plusieurs fois dans le quartier pour trouver une place ? La bonne idée c’est certainement de construire un garage si votre terrain est assez grand. Pour bien préparer votre projet de construction de garage, il faut connaître certaines règles d’urbanisme et se poser en amont les bonnes questions. On fait le point.

Faire construire un garage : pourquoi ?

 

La question peut paraître superflue. Pourtant, il n’est pas rare d’acheter une maison qui ne prévoit pas de garage fermé. Cela peut s’expliquer si la maison est petite et que la voiture peut être garée sur un emplacement dédié dans la cour.

Certaines maisons de ville qui n’ont pas de garage nécessitent de trouver sa place dans la rue. Cela peut vite devenir contraignant si vous habitez dans une zone où les places sont rares et il n’est pas très agréable de tourner plusieurs fois dans le quartier le soir pour trouver une place disponible.

Dans tous les cas, même garée sur votre terrain, il faut au moins prévoir un abri pour protéger votre voiture.

L’idéal est souvent de faire construire un garage à part entière que l’on pourra fermer. Ainsi la voiture est à l’abri des intempéries et risque moins de s’abîmer.

Le garage fermé permet aussi de stocker tous les produits nécessaires à l’entretien de votre véhicule, mais aussi de servir d’endroit pour le bricolage. Il faudra d’ailleurs bien prendre en compte vos besoins pour prévoir la surface de votre garage.

Enfin, sachez que si un jour vous ne vous servez plus de votre voiture et souhaitez trouver une autre utilisation à votre garage, vous pouvez soit le louer comme box de rangement à une personne de votre quartier, soit l’aménager pour le transformer en pièce à vivre pour vous ou en studio pour le louer en respectant les démarches administratives à faire pour la transformation de votre garage.

Estimez votre projet

Construction garage : bien préparer votre projet en amont

 

La construction d’un garage doit être mûrement étudiée. Il va de soi, qu’il faut déjà vérifier le lieu de construction de ce garage. Vous pouvez le faire en extension de votre maison si vous avez la place suffisante sur le terrain.

L’autre possibilité est de le désolidariser de la bâtisse principale et de le construire sur votre terrain en observant certaines règles de logique car il faut qu’en entrant par votre portail principal, le chemin d’accès qui mène à votre garage soit bien pensé et si possible direct.

La définition rigoureuse de vos besoins va vous permettre de budgéter ce projet qui vous tient à cœur. Au besoin, n’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un architecte pour que l’insertion d’un garage ne nuise pas à l’esthétisme global de votre maison.

Estimez votre projet

Les questions à se poser avant de commencer

 

  • Surface possible compte tenu de l’agencement sur le terrain pour ne pas nuire à l’harmonie de votre maison ;
  • Bien sûr si vous avez une bonne surface, vous pouvez même prévoir de construire un grand garage pour recevoir 2 voitures si vous en avez autant à parker ;
  • La surface doit tenir compte d’un éventuel espace de rangement si vous voulez en insérer un. Cela pourra être un coin pour mettre un établi de bricolage, fixer des étagères, ou encore un petit espace pour servir de buanderie (dans ce cas, en profiter pour prévoir une bonne ventilation)  ;
  • Prévoir les travaux intérieurs : isolation, installation électrique et lieux de fixation des prises électriques, éclairage, voire installation de plomberie dans le cas de l’ajout d’une buanderie avec des arrivées d’eau et l’installation d’un lavabo. Toutes ces installations vous serviront aussi si vous décidez plus tard d’aménager votre garage en pièce à vivre ou en studio.
  • Pensez également à la porte de garage : sera-t-elle manuelle, électrique, à ouverture à distance ? Quel type de porte choisirez-vous et quel mode pour l’actionner ? Quel système de sécurité prévoir ?

A savoir : on constate souvent que les personnes vont miser sur une sécurité de la porte d’entrée ainsi que des fenêtres de leur maison mais oublient que la porte du garage peut servir de voie d’accès à des cambrioleurs. Il faut donc bien veiller à la sécurité de votre porte de garage d’autant plus si vous prévoyez une porte d’accès intérieure entre le garage et la maison.

Estimez votre projet

Quelles sont les démarches obligatoires avant de faire construire un garage ?

 

Avant de commencer les travaux de construction de votre garage, vous devez obligatoirement vous soumettre à certaines démarches administratives.

A moins que votre garage soit inférieur à 20 m², ce qui ne nécessite rien de particulier, pour des surfaces supérieures des documents obligatoires sont à produire et vous devez vous rapprocher de votre mairie.

  • Si votre garage est séparé de la maison principale et d’une superficie supérieure à 20 m², vous devez faire une demande de permis de construire auprès de votre mairie ;
  • Si votre garage est adossé à votre maison, la superficie est augmentée à 40 m², seuil qui vous oblige à faire votre demande de permis de construire.

Dans tous les cas, vous devrez vérifier auprès du Service Urbanisme de votre mairie que votre d’habitation est couverte par un PLU (Plan Local d’Urbanisme) ou encore un POS (Plan d’Occupation des Sols).

Soyez également vigilent par rapport à l’écart nécessaire entre votre garage et la clôture de votre voisin. Les règles – en particulier dans un lotissement – peuvent être rigoureuses.

Enfin, la mairie pourra vous dire s’il existe des normes quant au choix des matériaux. Dans certains cas, des couleurs de finitions peuvent être imposées ou un choix de matériau. C’est notamment le cas, si vous habitez aux abords d’un site classé ou d’un monument historique. Si tel est le cas, pensez à prendre conseil auprès d’un architecte des Bâtiments de France.

En cas de doute, l’artisan chargé de la construction ou encore l’architecte que vous avez consulté pour votre projet, pourront vous aider à faire vos démarches.

Estimez votre projet

Critères essentiels pour trouver le matériau de construction de votre garage

 

Comme vous le savez maintenant, le choix d’un matériau ou d’un coloris de finition peut être assujetti à l’accord préalable du service urbanisme ou de l’architecte des bâtiments de France.

Si vous n’êtes pas face à de telles obligations, vous pourrez choisir plus facilement. La construction d’un garage peut notamment se faire en parpaing ou en bois préfabriqué. Lequel choisir ?

Zoom sur ces deux matériaux de construction.

Le garage en parpaing : ses plus et ses moins

 

C’est le matériau qui est le plus utilisé pour la construction de garages. Il séduit pour sa solidité et sa résistance au temps. Ce matériau est facile à utiliser mais pour l’installation, nous vous recommandons de la faire avec un maçon professionnel car même lorsque l’on est bon bricoleur, la construction d’un garage seul n’est pas toujours facile. Côté prix, le parpaing reste un matériau très abordable.

En revanche, les inconvénients les plus cités sont : la mauvaise performance thermique de ce matériau et son aspect un peu moins esthétique. Mais il faut relativiser car le garage qui ne sert qu’à garer un véhicule n’a pas forcément besoin d’être parfaitement isolé et si l’on souhaite le réaménager plus tard, on pourra faire ajouter une isolation thermique. Côté finition de surface, il existe tout un panel de choix qui fera vite oublier la surface inesthétique du parpaing brut.

Le garage en bois préfabriqué : ses plus et ses moins

 

Le garage en bois préfabriqué est adapté aux personnes qui veulent construire leur garage sans passer par un professionnel car il est plus facile à construire et ne demande pas, comme le parpaing, de connaissances en maçonnerie.

Le garage en bois est forcément l’idéal si votre maison principale est déjà en bois ou si votre garage est indépendant de la bâtisse principale et que vous voulez lui donner un côté nature pour se fondre dans votre jardin ! Il faut reconnaître que le bois est très esthétique et chaleureux. Il apportera sans doute une valeur ajoutée à votre terrain. Côté construction, les garages en kit en bois préfabriqué, connaissent un certain succès car ils sont assez facile à monter soi-même.

Quant au coût, il peut être variable selon la qualité, et l’on pense parfois, à tord, qu’il est moins cher que le parpaing, mais ce n’est pas toujours le cas. Il faut donc dès le départ, faire vérifier ce point en demandant plusieurs devis pour pouvoir comparer.

Le garage peut être construit sur 2 week-ends maximum, ce qui est encore un avantage.

Côté inconvénients, le garage préfabriqué en bois est plus fragile qu’une garage en parpaing. Il vaut mieux aussi privilégier le parpaing si vous habitez dans une région humide ou au bord de la mer car le bois n’aime pas l’humidité et s’abîme vite, à moins d’opter pour un bois traité, mais alors, le prix peut vraiment grimper. De plus, pour être certain de la qualité, il faut opter pour des bois certifiés CE, car ceux qui ne le sont pas peuvent contenir des résidus toxiques. Donc, le bois, oui, mais il ne faut pas négliger la qualité du produit pour faire une petite économie de prix.

Quel coût pour la construction d’un garage ?

 

Bien évaluer le coût global de votre projet est important si vous voulez garder une bonne maîtrise de votre budget travaux. Le prix de construction d’un garage pourra varier selon plusieurs critères :

  • la surface du garage ;
  • le choix des matériaux ;
  • le type de construction (garage en kit à monter soi-même, travaux par un professionnel) ;
  • les travaux d’aménagement (isolation thermique, câbles électriques et prises, installations de plomberie…) ;
  • le type de porte (type d’ouverture, matériau, système d’ouverture manuel ou automatisé, sécurisation du système d’ouverture, voire pose d’une porte blindée…)
  • le coût de la main d’œuvre (demandez plusieurs devis pour comparer les prix)…
  • les options (exemple : installation d’une caméra à l’entrée du garage, éclairage extérieur avec détecteur de présence…)
Estimez votre projet

Exemples de prix relevés pour la construction d’un garage

 

  • Prix d’un kit garage bois à monter soi-même (25 m² fournitures comprises) : de 7 000 à 10 500 euros ;
  • Prix d’une construction de garage par un professionnel (25 m² fournitures comprises) : de 10 500 à 12 000 euros ;
  • Prix d’une dalle de béton à poser avant l’installation d’un garage : environ 65 euros du m² ;
  • Coût horaire moyen d’un artisan maçon : de 35 à 50 euros

Attention : ces prix sont purement indicatifs. Ils peuvent varier selon le coût des matériaux et la zone géographique où vous habitez.

Pour avoir une idée précise de votre budget travaux, il faut donc demander 2 ou 3 devis afin de pouvoir comparer les prestations et les tarifs des professionnels de votre région.

Estimez votre projet