Habiter dans un loft est très tentant lorsque l’on aime les volumes généreux et les habitats qui ont du caractère. Le loft est un logement conçu dans un local qui, à l’origine, servait à exercer un métier (usine, atelier, entrepôt). Il se caractérise par un espace à vivre très aéré mais demande certaines conditions pour être aménagé en espace de vie. Quels conseils travaux pour rénover un loft ? Explications.

Pourquoi choisir un loft pour en faire son lieu de vie ?

 

Le loft a fait d’abord une forte percée dans les pays anglo-saxons. Il s’agissait de détourner l’origine première d’une bâtisse (usine, entrepôt, atelier de peintre, grange, ferme…) pour en faire un espace à vivre. Avant d’habiter ce lieu, le loft a d’abord servi à des hommes et des femmes comme espace pour travailler.

Les lofts se reconnaissent par certaines caractéristiques de design et d’architecture, notamment :

  • Ils ont souvent une grande hauteur de plafond ce qui permet de concevoir un agencement de l’espace différent. Il n’est pas rare d’avoir des hauteurs de 3 à 6 mètres ;
  • Il est souvent agencé avec une mezzanine, puisque la hauteur de plafond permet d’utiliser cet espace en ajoutant un escalier d’accès. La mezzanine est conçue avec des poutres IPN apparentes caractéristiques du style industriel des anciens ateliers et des usines ;
  • Il peut faire apparaitre des poteaux (à garder pour la conservation de la structure) : ces poteaux peuvent être en béton, en métal ou en bois et les conserver permet d’ajouter du style à l’ensemble du loft. Ces poteaux sont nécessaires mais ils ne gâchent rien au côté esthétique ;
  • Ils ont aussi de belles surfaces vitrées: un plus pour faire entrer un maximum de lumière ;
  • Ils ont des poutres métalliques apparentes. Ces poutres à treillis ou poutres Eiffel ont un charme incroyable que certains n’hésitent pas à reproduire s’ils veulent créer une décoration « esprit loft » sans avoir pour autant dès le départ acheté un loft, mais un logement ayant le potentiel nécessaire pour créer une déco loft. En rénovation, le loft d’origine aura certainement déjà ces poutrelles en treillis qu’il faudra remettre en bon état et, bien sûr, conserver !
  • Les lofts ont la particularité d’avoir des espaces totalement ouverts: la plupart des gens cloisonnent ensuite pour créer de l’intimité pour les pièces de nuit et les salles de bains mais gardent l’espace ouvert pour le salon / salle à manger / cuisine.
  • Les lofts ont des revêtements de sol adaptés à leurs fonctions d’origine (atelier, usine, entrepôt) : ils sont donc souvent équipés de parquet ou bien de dalles de béton. Ces matériaux étant toujours très en vogue, rien ne vous empêche de les garder après les avoir rénovés.
  • La décoration des lofts est souvent très atypique. On ne s’attend pas à voir un petit tableau sur une grande surface de mur. La démesure des cadres et leur originalité sont donc caractéristiques de la décoration de ces types d’habitation. Certains n’hésitent pas à ajouter des vélos suspendus au plafond ou à garer un scooter rétro pour créer un style typiquement loft !
Estimez votre projet

L’état des lieux et l’étude du projet : indispensables avant de faire des travaux

 

Vous venez de faire l’acquisition d’un vieux loft et souhaitez procéder à une rénovation, tout en gardant le même esprit ?

Vous allez, dans un premier temps, faire un état des lieux de l’ensemble et noter ce que vous souhaitez garder en l’état et ce qui sera changé (exemple : revêtement de sol, peinture murale, etc.).

Le mieux est de vous faire conseiller par un architecte car certains éléments de structure devront être conservés pour assurer la bonne stabilité de votre loft.

Les étapes clés :

  • Rapprochez-vous de votre mairie afin d’évaluer la faisabilité des travaux que vous souhaitez engager (après vérification auprès d’un architecte). En effet, dans certaines municipalités, la rénovation d’un loft pour le réhabiliter en appartement est interdite ;
  • Selon la nature des travaux envisagés et si, notamment, vous envisagez de toucher à la façade du local ou bien à sa structure porteuse, vous devez vous mettre en règle avec l’administration et demander un permis de construire.
  • Si vos travaux n’impactent ni la façade ni la structure porteuse, sachez que vous devez cependant prévoir de faire une déclaration préalable de travaux.
  • Lorsque le local est très vétuste, il faut envisager une réfection totale pour assurer la sécurité du logement et de ses habitants.
  • Un loft doit toujours être parfaitement bien isolé (isolation thermique + isolation acoustique) car l’utilisation d’origine du local n’a certainement rien prévu de ce genre et vous devrez faire ces travaux sans faute si vous voulez avoir un bon confort thermique et ne pas vous ruiner en consommation énergétique. Cela est également valable pour les vitrages de votre logement car, pour séduisants que soient les grandes baies vitrées des lofts, l’isolation par le bon choix des menuiseries et du vitrage est capitale pour assurer un logement confortable et économe.
Estimez votre projet

Rénovation en vue d’un loft tendance : nos conseils

Style de meubles et décoration

 

Quels meubles choisir pour aménager votre nouveau loft ? Quel type de décoration pour ces vastes espaces ?

Les petits objets sont à éviter car ils sembleraient passer inaperçu. Optez plutôt pour des cadres de tailles XXL pour suspendre sur vos murs et des très grands luminaires (type suspension très longue). Sur les poutrelles métalliques, le choix des spots n’est pas exclu non plus. En décoration d’intérieur, le mobilier d’un loft ne doit pas être chois au hasard non plus : à vous les grands canapés en cuir visibles dans de nombreux lofts ou les lits de grandes tailles (King Size ou Queen Size).

Les matériaux comme le bois peuvent remporter tous les suffrages : tables, chaises, meubles d’appoint…

Côté tonalités, on n’hésite pas à mixer le gris avec des coloris plus tranchés et vifs (rouge, orange, etc.). Au sol, un grand tapis moderne et tendance habillera parfaitement le coin salon et permet aussi de délimiter l’espace.

Estimez votre projet

Quel revêtement choisir ?

 

Pour un rendu digne des lofts de New-York, faire le choix d’un revêtement imitation brique est l’idéal. On pourra aussi, selon les cas, choisir la vraie brique.

Lorsque le logement ne se prête pas à ce type de travaux, il est aussi possible d’opter pour un papier peint qui imite tous les types de revêtements muraux.

Côté revêtement de sol, on peut garder un béton d’origine ou un parquet en bois brut et redonner à l’un comme à l’autre une seconde vie avec une rénovation. Passez impérativement par un professionnel pour la rénovation d’un parquet ancien pour obtenir un beau fini.

Estimez votre projet

Agencer les espaces avec soin

 

Lorsque l’on n’a pas l’habitude de ce type de surface, l’agencement d’un loft peut ressembler à un casse-tête. Vous pouvez vous faire conseiller par un architecte d’intérieur ou une décoratrice si vous avez du mal à évaluer les espaces.

Même si l’intérêt du loft est d’avoir de grands espaces de vie, il n’est pas inutile de poser quelques cloisons, notamment pour les pièces de nuits et la salle de bains.

Bien souvent, la hauteur sous plafond est agencée avec une mezzanine, ce qui permet d’isoler un coin nuit ou un espace en hauteur pour y créer un bureau de travail ou un espace de lecture.

Estimez votre projet

Rénovation d’un loft : bien choisir ses professionnels pour les travaux

 

La disposition, l’agencement de grandes surfaces à vivre, la valorisation de grandes baies vitrées, l’isolation thermique bien conçue, tout ceci demande beaucoup de savoir-faire. Même un bon bricoleur ne pourra pas échapper à certains écueils liés à ce type de logement présentant de larges volumes. Il vaut donc mieux s’adresser à de bons professionnels et se faire épauler par un architecte surtout lorsque vous êtes face à une grosse rénovation avec un bien d’origine à repenser totalement (ce qui inclura des travaux, d’isolation de façade, de toiture, l’isolation thermique, la plomberie, l’électricité, etc.).

Une entreprise de travaux vous fait également bénéficier d’une assurance dommages-ouvrage ce qui vous permet d’être indemnisé en cas de sinistre lié à la structure du bâtiment avec une validité de dix ans à dater de la remise du chantier.

Estimez votre projet