Pouvoir profiter d’un chalet, que ce soit en résidence principale ou en résidence de vacances est une chance qui permet de passer de belles soirées d’hiver et de profiter de la convivialité des fondues au coin du feu. Mais si votre chalet a besoin d’une remise à neuf, il faudra faire sa rénovation en tenant compte de certaines spécificités. Choix des matériaux et des équipements spécifiques, respect des règles administratives, on vous livre les conseils de professionnels pour bien finaliser votre projet.

Quelles sont les caractéristiques d’un chalet ?

 

Commençons par bien définir le chalet. Dans le langage courant, il n’est pas rare d’assimiler toutes les habitations de montagne à des chalets, mais cela n’est pas tout à fait exact. Corps de ferme, grange, grenier ou belle demeure, s’ils sont en montagne, prennent vite l’appellation de chalet.

On est loin du chalet d’origine qui n’était qu’une modeste cabane en montagne destinée au berger !

Le chalet pur tradition reste toutefois une petite maison, à façade en bois (parfois en pierre), avec une toiture à deux pans, très légèrement inclinée et des balcons en bois souvent fleuris en été et au printemps. Si cela correspond à une description très générale du chalet, il faut toutefois noter que les règles de construction peuvent être différentes d’une vallée à l’autre. Un chalet dans les Vosges, n’a pas le même aspect esthétique qu’un chalet dans les Alpes ou les Pyrénées. Il peut y avoir des règles imposées en termes de choix des matériaux pour la façade, la toiture… mais aussi en termes de formes (forme du toit notamment).

Estimez votre projet

Ce qu’il faut faire impérativement avant de rénover un chalet

 

Pour maintenir un certain cachet esthétique aux villages de montagnes, il n’est pas rare que des règles d’urbanisme strictes soient mises en place.

Si vous avez un projet de rénovation de votre chalet, il est donc indispensable de vous renseigner auprès de votre mairie avant de démarrer les travaux. Le service d’urbanisme qui détient les documents nécessaires, pourra vous dire ce qu’il est permis de faire et ce qui ne  l’est pas en termes de rénovation de chalet.

Vous devrez ensuite évaluer les travaux à faire pour la rénovation de votre chalet. Il sera certainement nécessaire de passer par un architecte surtout si vous prévoyez une rénovation d’envergure. Faites également établir des devis pour votre chantier de rénovation afin d’estimer votre budget travaux et de faire éventuellement vos demandes d’aides financières (souvent sur présentation des devis). Par exemple, une rénovation thermique d’un bien ouvre droit à de nombreuses aides, mais il faudra veiller à faire vos demandes avant, devis à l’appui et à faire estimer vos travaux par des professionnels certifiés RGE (Reconnu Garants de l’Environnement).

Estimez votre projet

Quelques solutions en rénovation et aménagement de chalet

Rénovation de la façade du chalet

 

Un seul mot d’ordre : adressez-vous à un professionnel qui connaisse bien les matériaux du cru. En effet, il est important de bien connaitre le matériau avant d’entamer une rénovation de façade, ce qui n’est pas toujours évident surtout dans le cas d’un bardage posé sur une surface dont on peut avoir du mal, à priori, à déterminer la composition exacte. Les bardages de bois des années 50 et les habillages en pierre sur le rez-de-chaussée avec un bardage bois en étage (méthode des années 90) permettent difficilement de déterminer le matériau du mur pour un non-professionnel. N’hésitez donc pas à prendre contact avec un artisan de la région pour vos travaux de rénovation de façade.

Estimez votre projet

Isolation thermique

 

Souvent pour mieux maîtriser son budget, surtout si vous voulez isoler les murs par l’extérieur (ITE), on va préconiser de coupler ces travaux avec la rénovation de façade. Cela permet aussi de ne faire les démarches d’autorisation administrative prévue pour la façade, qu’une seule fois.

L’isolation thermique est indispensable dans les régions où le froid est particulièrement vif, comme c’est le cas en montagne l’hiver. Vous ferez de bonnes économies sur la facture de chauffage en prévoyant dans vos travaux de rénovation, l’isolation thermique de votre chalet.

A savoir : si vous prévoyez de faire faire un ravalement de plus de 50 % de la façade de votre chalet, il pourra même devenir obligatoire de faire l’isolation des murs par au même moment. Il est préférable de faire alors une ITE.

 

Si vous retenez l’idée d’une isolation par l’extérieur, sachez qu’il existe plusieurs solutions envisageables (techniques à vérifier également avec les autorités locales) :

  • Votre chalet a des murs en bois ou en béton: vous pouvez choisir entre une ITE (Isolation Thermique par l’Extérieur) sous un bardage bois ou sous un parement de pierre ou encore, privilégier l’isolation par l’intérieur (ITI) sous des plaques de plâtres ou encore des lambris bois.

Votre budget travaux sera compris entre 180 et 350 euros du m² pour une ITE et 80 à
130 euros du m²
pour une ITI.

  • Votre chalet est constitué de murs en pierre: vous devrez privilégier une isolation par l’intérieur, car l’ITE n’offre pas la possibilité de préserver alors la valeur patrimoniale de votre chalet. Les solutions d’isolant sous plâtre ou sous lambris bois peuvent coûter entre 80 et 130 euros du m².
  • Votre chalet est constitué de murs en parpaings: vous avez le choix entre une isolation par l’extérieur sous bardage bois ou sous parement de pierres ou une isolation par l’intérieur sous plaques de plâtres ou sous lambris bois. Votre budget travaux sera compris entre 180 et 350 euros du m² pour une ITE et entre 80 et 130 euros du m² pour une ITI.
Estimez votre projet

Rénovation toiture : attention aux matériaux de couverture !

 

Là encore, vous devrez vous renseigner avant de choisir vos matériaux. Les couvertures peuvent être en ardoise, en tuile béton, en lauze, en tuile terre cuite, en ciment… Mais vous n’aurez peut-être pas la possibilité de choisir en fonction de vos propres goûts mais simplement de vous conformer aux règles architecturales. Il faudra donc veiller à bien vérifier ce qu’il est possible de faire et ce qui ne l’est pas en vous rapprochant de votre mairie.

Soyez également très vigilent sur l’aspect charpente et sur l’ensemble de la couverture car il faut que la structure soit capable de supporter le poids de la neige. D’autres données d’importance seront à prendre en compte comme la résistance au gel et les possibles infiltrations d’eau en période de dégel.

Normalement, il est impératif de choisir une double toiture ventilée pour une meilleure résistance aux intempéries et une meilleure protection thermique de l’habitat.

Estimez votre projet

Les solutions de chauffage pour votre chalet

 

Bien sûr, lorsque l’on pense chalet, on imagine immédiatement un coin cheminée pour se lover l’hiver ou pour plus de convivialité.

L’idéal reste cependant la solution de l’insert qui permet de consommer moins et de mieux chauffer tout en évitant aux personnes présentes de respirer des particules fines qui peuvent être nocives pour la santé.

Mais si vous n’avez pas la place prévue ni le conduit de cheminée, vous pouvez cependant opter pour un poêle qui pourra également donner du charme à la décoration de votre chalet, permettre à ses occupants de voir les bûches se consumer doucement et avoir un mode de chauffage écologique.

Quant au système solaire combiné, c’est vraiment une bonne solution à retenir pour conserver hors gel votre chalet, d’autant plus s’il s’agit pour vous d’une résidence secondaire. Très écologique ce type de chauffage est également économique.

Estimez votre projet

Jacuzzi et sauna s’invitent dans les hauteurs

 

Après une bonne séance de ski, on pourra apprécier de rentrer se mettre au chaud devant la cheminée mais aussi de profiter d’un bain de vapeur si l’on a fait aménager un sauna ou un jacuzzi. Ces installations sont très demandées car l’on s’intéresse de plus en plus au bien-être et l’on s’inspire des pays froids pour allier sport et décontraction.

Pour ne pas avoir une note d’électricité trop conséquente et pour réduire notre impact carbone sur l’environnement, optez pour le hot tub dont l’eau est chauffée au feu de bois. Ecolo à souhait, ce modèle de jacuzzi norvégien risque d’en séduire plus d’un. Le coût de départ, un peu élevé (entre 2 500 et 6 000 euros selon la forme, la taille et les accessoires) sera vite amorti avec une consommation en énergie moins chère.

Estimez votre projet

Aménagement intérieur : bois ou pierre pour votre chalet ?

 

La plupart des personnes qui ont un chalet craquent pour un intérieur en bois. L’hiver, le bois est douillet et donne le style chalet que l’on attend pour peu que l’on sache l’accompagner de plaids chauds, de tapis épais et moelleux, de tapis en fausse peau de bête, de coussins aux coloris chauds…

En hiver, le point fort du bois est qu’il se réchauffe vite. Il nécessite peu d’entretien en intérieur et s’adapte parfaitement à toutes les pièces d’un chalet.

Le seul bémol, est qu’il vaut mieux choisir un autre revêtement au sol car il faudrait passer plus de temps à l’entretenir surtout sur les lieux de passages fréquents. Si vous êtes un inconditionnel du bois, optez plutôt pour des planchers vitrifiés pour une bonne protection de votre sol.

Vous pourrez aussi choisir un sol en pierre pour donner un certain cachet à votre chalet. Marbre ou granit ? Pierre calcaire ou ardoise ? Les options ne manquent décidément pas. Mais vérifiez avec un professionnel s’il faut ajouter un traitement particulier, notamment pour une meilleure résistance aux taches ou encore à l’eau.

Enfin, pour des questions pratiques (entretien facile par exemple), mais aussi de budget, certains préfèreront opter pour un carrelage traditionnel qui peut tout à fait trouver sa place sur le sol d’un chalet en bois.

Estimez votre projet