Même lorsque l’on a seulement un petit jardin, rien ne nous empêche d’y insérer une piscine. Cependant, le choix du bassin sera plus pointu et il faudra tenir compte d’un certain nombre de critères importants pour profiter pleinement de ce coin de farniente. Quel type de piscine choisir, comment trouver la bonne orientation et quelles sont les erreurs à éviter ? On fait le point.

S’organiser et planifier avant de choisir sa piscine pour son petit jardin

 

Il faut tout d’abord mener votre réflexion avant de commencer tout travaux. Pour cela, vous devrez tenir compte de certains critères importants :

 

  • surface de votre jardin ;
  • emplacement de votre future piscine : parfois, la question ne se pose pas vraiment et l’on voit tout de suite qu’il n’y a qu’un seul endroit où la piscine pourra être casée facilement. Mais il peut arriver que vous ayez un peu de surface de part et d’autre de votre maison et qu’il faille choisir de quel côté vous souhaitez implanter votre bassin. Là des critères de voisinage et d’exposition peuvent jouer sur votre choix. On choisira un côté où les voisins n’ont pas forcément une vue plongeante sur le bassin et l’on va opter pour la meilleure exposition par rapport au soleil pour profiter plus souvent de sa piscine.
  • plan d’aménagement autour de votre piscine : il n’y a pas que le bassin qui nous fasse réfléchir, il faut aussi prévoir un aménagement autour et la place nécessaire pour cet aménagement (par exemple : pour installer des transats et un parasol avec une petite plage aménagée ou encore pour planter quelques végétaux pour créer des coins d’ombres et d’intimité).
  • choix de la piscine en fonction de l’espace disponible.

 

N’hésitez pas à faire un plan en mentionnant les surfaces et en indiquant les différents aménagements à faire dans votre petit jardin (exemple : surface du bassin, surface de la plage, étendue des aménagements autour du bassin, etc.). Ajoutez en même temps, les aménagements supplémentaires à prévoir comme l’installation de luminaires dans cette partie du jardin ou l’ajout d’un coin douche afin de pouvoir se rincer à l’extérieur. Enfin, si l’on recherche l’aspect pratique et gain de place, avec un petit jardin, cela n’empêche pas de penser aussi à l’aspect esthétique !

Estimez votre projet

Quel type de piscine choisir pour mon petit jardin ?

Piscine enterrée

 

La piscine enterrée offre de nombreuses possibilités. Avec un petit jardin, on pourra opter pour une piscine tout en longueur qui permet de réduire l’occupation au sol.

La structure de la piscine est invisible, ce qui permet des agencements de toutes sortes sans avoir à chercher à assortir le mobilier avec le matériau visible comme avec, par exemple, le cas de la piscine hors sol.

 

Le choix d’un mobilier de jardin pourra s’arrêter sur un salon de rotin très naturel et facile à s’intégrer au jardin, mais pour ceux qui aiment ajouter une touche de modernité, un salon plus design sera également tout à fait adapté avec ce type de piscine.

Il faut prévoir un espace suffisant autour de votre piscine afin de pouvoir circuler librement mais aussi pour y installer des transats. Il est donc important de bien prendre les mesures avant de faire le choix de la piscine. Lorsque le jardin est petit, il faut savoir anticiper et surtout trouver la bonne harmonie car une piscine trop grande créera un déséquilibre si elle occupe toute la place dans votre jardin : il faut donc savoir harmoniser votre piscine avec des plantes vertes, du mobilier de jardin, un peu d’espace de circulation, pour que tout soit bien proportionné.

 

Pensez également à vous protéger des regards si vous avez des voisins proches en ajoutant des plantes si vous avez l’espace nécessaire ou en choisissant des structures en bois ou en métal pour faire office de brise-vue en ajoutant une certaine perspective.

Estimez votre projet

Piscine hors-sol ou semi-enterrée

 

Dans certains cas, la piscine hors-sol, pourra être rangée pendant l’hiver et libérer ainsi l’espace du jardin. Les piscines hors-sol ou semi-enterrées offrent également de nombreuses tailles et des formes variées (rectangulaires, carrées, rondes, ovales, octogonales).

Pour réussir votre aménagement de petit jardin dans le cas d’une piscine tubulaire, qu’elle soit semi-enterrée ou hors-sol, en matériau PVC ou en matériau bois, il faut, comme pour la piscine enterrée, prévoir suffisamment d’espace afin de pouvoir circuler tout autour, mais aussi pour installer du mobilier de jardin ou des transats de piscine.

Si votre piscine hors-sol est en matériau bois, il sera plus esthétique de choisir un mobilier de jardin qui soit coordonné pour mettre les matières en harmonie.

 

Avec des matériaux plus design, vous pourrez choisir soit un salon de jardin en aluminium soit en résine.

Il ne faut pas oublier l’intimité, car les piscines hors sol sont plus hautes que les piscines enterrées et vous exposent davantage aux regards du voisinage. Des brise-vue ou des haies artificielles, ou encore mieux des plantes naturelles peu encombrantes mais assez camouflantes feront parfaitement l’affaire pour préserver votre intimité.  D’autres méthodes peuvent vous mettre à l’abri des regards indiscrets tout en vous protégeant en même temps du soleil : l’installation de voiles d’ombrages rectangulaires, carrées ou triangulaires avec lesquelles il vous sera possible de jouer sur le choix des couleurs.

Si certaines piscines hors-sols peuvent sembler moins esthétiques, avec des pourtours métalliques, il est tout à fait possible d’aménager des bacs et des jardinières avec des plantes montantes pour avoir moins de vis-à-vis tout en harmonisant son bassin avec l’ensemble du jardin.

Estimez votre projet

Nos conseils en plus pour aménager un petit jardin avec piscine

 

Pensez toujours taille, que ce soit pour le choix de votre piscine (qu’elle soit enterrée, semi-enterrée ou hors sol) car un piscine trop grande risque d’empiéter trop sur votre terrain et, par effet d’optique, de faire paraître votre jardin encore plus petit qu’il n’y paraît. Sans compter que la piscine aura tendance à écraser la perception de votre maison et de déséquilibrer tout l’ensemble.

 

Il faut donc harmoniser les tailles et, comme on l’a vu, avoir assez d’espace tout autour du bassin, pour pouvoir circuler aisément sans accident, pour pouvoir disposer du mobilier de jardin et pour installer plantes et transats.

Vous pouvez ajouter des poufs colorés pour embellir l’ensemble et du mobilier adapté à l’extérieur mais qui puisse se plier pour être rangé facilement, lorsque vous ne l’utilisez pas. Ainsi, vous gagnerez de la place et pourrez sortir le mobilier en fonction de vos besoins et du nombre de personnes qui sont autour de la piscine, plutôt que d’avoir tout le mobilier en permanence sur la plage.

 

Pensez aussi aux hamacs, qui plaisent particulièrement aux ados et permettent de se reposer et de profiter du soleil tout en ne prenant pas de place au sol.

Soignez aussi l’éclairage de votre jardin. Rien n’est plus agréable que de pouvoir se servir de sa piscine à toute heure, surtout en été lorsqu’il fait très chaud !

L’atmosphère sera vite créée, avec le choix d’une guirlande lumineuse, de lanternes à suspendre et de toutes sortes de sources lumineuses réparties ici ou là. Pour limiter sa consommation d’électricité, on pourra faire appel au solaire.

Estimez votre projet

Que dit la réglementation dans le cas d’une piscine dans un petit jardin ?

 

Les petites tailles de piscines vont être avantagées par rapport à des piscines de tailles standards, car si votre piscine a une taille inférieure à 10 m², vous n’aurez pas de demande d’autorisation à faire auprès de votre mairie.

 

Cependant, attention en ce qui concerne le voisinage, si votre maison n’est pas seule en rase campagne. Il existe des règles et des distances à respecter afin de ne pas nuire à la tranquillité de vos voisins. En général, il faut se référer au Code de l’Urbanisme, lequel stipule, par exemple, que vous devez respecter une distance de 3 mètres entre votre piscine et la clôture de votre voisin. Ce même Code de l’Urbanisme dit aussi qu’il faut une distance de 40 m entre votre piscine et l’axe routier le plus proche.

Dans tous les cas, avant tout projet de construction, il vaudra mieux prendre toutes les informations nécessaires auprès de votre mairie.

Estimez votre projet