Construire sa maison soi-même : le guide de l'autoconstruction de maison individuelle

Pour des raisons économiques, plusieurs familles décident de construire elles-même leur maison dans son intégralité, car l’autoconstruction suppriment la majorité des intermédiaires. Pour la construction de votre maison, si vous ne souhaitez pas faire appel à des professionnels, il est possible de faire les travaux vous-même à condition de bien maîtriser la construction de maison individuelle. Envisager d’auto-construire sa maison n’est pas une mince affaire, cela peut s’avérer économique mais comporte cependant certains risques. La raison pour laquelle la construction d’une maison semble si compliquée, c’est parce qu’il y a tellement de détails à prendre en compte. Voici les choses que l’on doit savoir si l’on décide de faire de l’autoconstruction ou construire sa maison soi-même.

terrain à bâtir

ETAPE 1 – ACHETEZ UN TERRAIN SI VOUS N’EN POSSÉDEZ PAS ENCORE

 

Vous pouvez soit acheter un terrain en cash, obtenir un prêt foncier d’une banque, acheter du terrain auprès du vendeur avec le financement du propriétaire, ou trouver un vendeur prêt à vous attendre jusqu’à l’obtention des plans et du permis de construire.

L’achat d’un terrain par un prêt foncier vous permet d’avoir le terrain hors du marché afin que d’autres ne peuvent l’acheter avant vous. Il vous permet également beaucoup de temps pour choisir les plans de la maison et l’obtention du permis de construire.

plan maison

ÉTAPE 2 - CHOISISSEZ UN PLAN DE MAISON OU EMBAUCHEZ UN ARCHITECTE

 

Il existe maintenant un large choix de plans de maison téléchargeables et modifiables sur internet. Pour suivre les codes d’urbanisme de votre région, vous aurez probablement quelques modifications à effectuer. Pour ce faire, vous devez embaucher un architecte pour les modifications.

Une fois que vous aurez choisi un plan de maison qui correspond à vos besoins et le budget prévu, vous pouvez commencer à acheter les matériaux nécessaires à la construction de votre maison.

architecte professionnel

ÉTAPE 3 – DÉCIDEZ S’IL FAUT EMBAUCHER UN CONSTRUCTEUR OU SI VOUS VOULEZ ÊTRE UN CONSTRUCTEUR-PROPRIÉTAIRE

 

L’objectif d’être un constructeur-propriétaire est principalement d’économiser de l’argent. Certaines personnes peuvent économiser beaucoup d’argent si les travaux sont faits correctement.

Cependant, les problèmes possibles lorsque vous agissez en tant que constructeur-propriétaire sont :

  • Le dépassement des coûts de construction.
  • Les meilleures banques avec les meilleurs taux exigent un constructeur ou un superviseur
  • Gérer les entrepreneurs pour terminer à temps ou se présenter au travail
  • Épuiser vos économies personnelles
  • Le besoin d’emprunter plus d’argent
  • Pénalités de prorogation de prêt
  • Être pris par des entrepreneurs peu scrupuleux
  • La nécessité de refinancer votre prêt de construction
couple_architecte_pro

ÉTAPE 4 – EMBAUCHEZ UN SUPERVISEUR

 

Si vous n’avez jamais construit une maison avant mais que vous voulez absolument devenir propriétaire-constructeur, embauchez un constructeur pour superviser la construction de votre nouvelle maison, pour une somme beaucoup plus petite que leurs frais normaux.

Le constructeur / superviseur vous aidera avec la répartition des coûts et gérera la sous-traitance selon les besoins. Si l’un de vos sous-traitants est hors de contrôle ou si vous avez besoin d’aide de quelque nature que ce soit, vous pouvez appeler le superviseur pour obtenir de l’aide. Si vous embauchez un constructeur/superviseur pour tout faire, assurez-vous qu’il soit de bonne réputation avec beaucoup de références. Demandez à votre entourage, vos amis s’ils connaissent de bons constructeurs. Quand vous commencez à entendre le même nom encore et encore, vous savez que vous en avez trouvé un bon. Demandez à l’inspecteur des bâtiments une liste de constructeurs de bonne réputation. Assurez-vous de trouver un constructeur avec une expérience de 3 à 5 ans minimum dans votre région.

couple professionnel

ETAPE 5 - SACHEZ CE QUI SE PASSE DANS LA RÉPARTITION ESTIMATIVE DES COÛTS DE VOTRE MAISON

 

La fondation, le bois, la plomberie, le chauffage, l’électricité, la peinture et le profit du constructeur, etc. Le constructeur remplit généralement ce formulaire pour vous montrer exactement ce qu’il en coûtera pour construire sa maison soi-même. La chose la plus importante à retenir ici est que vous ne souhaitez pas sous-traiter un élément des travaux. Vous voulez des offres réelles et précises (pas des hypothèses) et une éventualité de 5% pour les dépassements de coûts.

offre constructeur

ÉTAPE 6 – ÉTUDIEZ LES OFFRES DES CONSTRUCTEURS

 

Certains constructeurs offrent des prix clés en main qui vous donnent tous les frais de construction à l’avance avec une date de livraison garantie. Soyez certain de vérifier l’avancement des travaux pour être sûr d’obtenir un travail de qualité.

Une fois la répartition des coûts terminée et que vous prévoyez l’embauche de ce constructeur pour construire votre nouvelle maison, vous devrez rédiger un contrat. Le contrat doit être égal au total ajouté de la répartition des coûts.

contrat assurance

ÉTAPE 7 – LISEZ ATTENTIVEMENT LE CONTRAT

 

Il existe deux types de contrats:

  • Contrat fixe : Ce contrat est simple. Prendre le total de la répartition des coûts et mettre ce nombre fixe dans le contrat. Le constructeur fournira une liste de responsabilités.
  • Coût plus contrat : Ce type de contrat s’applique habituellement aux grands projets de prêts à la construction. La période de prêt de construction pour construire sa maison soi-même est de 18 mois afin que les coûts de construction peuvent changer radicalement. Le constructeur préfère ce contrat pour protéger les coûts et les bénéfices.
architecte plans

ÉTAPE 8 – OBTENEZ DES ASSURANCES CONSTRUCTION

 

La première chose à faire est de vérifier que vous êtes couvert en cas de dommage causé à un tiers :

  • demandez à votre assureur si votre assurance responsabilité civile vous couvre aussi dans le cadre de l’autoconstruction ;
  • si ce n’est pas le cas, il est impératif de faire adapter votre contrat.

Vous devez notamment penser à protéger les personnes qui travaillent de façon régulière ou ponctuelle sur le chantier avec vous :

  • si ce sont des bénévoles : si l’un d’eux se blesse, ils seront couverts, dès lors que votre responsabilité est engagée ;
  • si elles sont rémunérées d’une façon ou d’une autre : en cas de problème, vous êtes immédiatement jugé responsable mais n’êtes en revanche pas couvert par votre responsabilité civile.

Attention : si vous n’êtes pas couvert et que quelqu’un se blesse sur votre chantier, vous risquez un procès.

Hormis cette assurance, les autres obligatoires lors de constructions par un maître d’œuvre ne le sont pas pour l’autoconstruction. Elles restent recommandées mais les assureurs restent frileux à les accorder.