Avoir un projet de travaux nécessite d’avoir un budget en conséquence pour faire face aux frais. Cela n’est pas toujours possible et certains foyers auront recours aux prêts proposés par les organismes financiers. Quelles sont les possibilités en termes de prêts financiers pour pouvoir planifier des travaux de rénovation ? A qui s’adresser ? On vous dit tout.

Quand et pourquoi faire des travaux de rénovation ?

 

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier, appartement ou maison, vous pourrez constater qu’il y a toujours des petits travaux à faire pour tenir votre logement en bon état. Mais, outre les travaux de rafraichissement, il faut parfois faire des rénovations plus importantes et le coût peut aussi être élevé.

 

Pourtant, certains travaux ne peuvent souvent pas attendre. C’est le cas si :

  • Vous avez investi dans l’achat d’un bien « dans son jus » et à rénover pour le rendre habitable ;
  • Si votre logement est ancien et que certains équipements ne sont plus aux normes actuelles (plomberie, électricité) ;
  • Si votre logement est mal isolé et n’apporte pas le confort thermique idéal, entrainant des notes en électricité/chauffage astronomiques ;
  • Votre logement est vieillot et a besoin d’une rénovation pour le moderniser afin de le mettre à la location ;
  • Vous prenez de l’âge et vous souhaitez faire des travaux d’agencement (installation d’un monte-escalier, pose d’une douche italienne, etc.) pour pouvoir vous maintenir autonome dans votre logement le plus longtemps possible ;
  • Vous voulez remettre l’ensemble de votre logement à neuf et transformer celui-ci en maison passive au regard des nouvelles normes thermiques afin de préserver l’environnement et d’avoir une maison qui produit sa propre énergie.

 

Selon le type de travaux que vous projetez de faire, vous aurez accès à des prêts correspondants (exemple : l’éco-prêt à taux zéro ou Eco-PTZ pour les travaux de rénovation énergétique).

Estimez votre projet

Quels sont les prêts pour vos travaux ?

 

Rénovation et prêt travaux

Si vous êtes propriétaire d’un bien immobilier et que vous décidez d’y faire des travaux, vous pouvez accéder au crédit spécifique dédié aux travaux : il fait partie des prêts à la consommation et peut aller jusqu’à un maximum de 75 000 euros.

Cela est valable pour des travaux qui ont un coût global moyen, mais si vous prévoyez des travaux conséquents avec une valeur globale élevée, vous serez plutôt concerné par le crédit immobilier et non plus par un prêt à la consommation.

Toutefois, les offres de crédits sont nombreuses et s’adaptent en fonction des besoins de chacun et de sa capacité de remboursement. Vous pouvez vous adresser à plusieurs organismes financiers afin de comparer les offres ou passer par un comparateur de prêts travaux en ligne qui vous permettra de comparer les taux.

 

Rétractation : si vous décidez de vous rendre dans une banque et si vous signez un contrat de crédit avec cet organisme, sachez que vous aurez 14 jours (obligation légale) pour réfléchir et la possibilité de vous rétracter dans ce laps de temps si vous changez d’avis ou si vous trouvez une meilleure opportunité dans un autre établissement dans cette intervalle.

Remboursement : pour un crédit inférieur ou égal à 10 000 euros, vous avez la possibilité de le rembourser à tout moment. Pour des sommes supérieures, une indemnité (1 %) sur le montant du crédit sera à payer.

 

Deux grands types de prêts travaux

A côté des prêts travaux que vous pouvez demander aux organismes financiers (banques), il y a un deuxième type de prêt qui est un contrat prévu entre l’Etat et les établissements de crédit pour aider au financement de certains types de travaux.

Si la durée est en général de 10 ans, il est toujours possible d’étaler ce prêt.

Estimez votre projet

Comment faire une demande de prêt immobilier pour financer mes travaux ?

 

Si vous avez prévu l’achat d’un bien immobilier à rénover, vous pouvez inclure le coût des travaux lorsque vous faites votre demande de crédit immobilier mais il faudra bien vérifier les conditions d’octroi du prêt. Avec le simulateur de prêt immobilier, vous pourrez déjà vous assurer que vous répondez au profil requis. Sachez aussi que vous devrez fournir des justificatifs pour valider la pertinence de votre projet immobilier auprès de votre banque.

 

Quelles conditions peuvent être requises par la banque ?

La banque ne vous accordera pas un crédit les yeux fermés et vous devrez apporter un certain nombre de renseignements et de documents pour faire valider votre demande de crédit.

Vous devez notamment veiller pour vos travaux :

  • A faire appel à un (des) professionnel(s) qualifié(s) et demander des devis chiffrés et détaillés pour vos travaux ;
  • Utiliser la somme prévue pour le prêt uniquement pour l’achat de votre bien immobilier et pour les travaux décrits.

 

L’importance des devis travaux pour votre demande de crédit immobilier

Les établissements financiers demanderont des devis détaillés et chiffrés : il est donc capital d’avoir ces pièces justificatives pour obtenir votre crédit.

Selon le type de travaux réalisés, vous devrez passer par des artisans certifiés RGE (Reconnu Garants de l’Environnement) pour des travaux de rénovation énergétique et dans tous les autres cas, au moins faire appel à des entreprises de travaux et des artisans qualifiés.

Les devis doivent recenser toutes les références des matériaux et équipements utilisés et répondre aux exigences et aux normes en vigueur liées à la construction et à la rénovation.

A savoir : un devis est obligatoire pour tout projet de travaux dont le montant s’élève à 150 euros et plus.

Si vous prévoyez des travaux de rénovation énergétique, pensez à faire réaliser vos devis par un artisan certifié RGE.

Estimez votre projet

Prêt travaux : savoir trouver de bons professionnels pour vos devis et futurs travaux

 

Vous n’avez pas encore choisi le ou les professionnel(s) pour vos devis et futurs travaux ? Pour faire votre choix, nous vous suggérons de miser sur les critères suivants :

  • Si vous avez une entreprise en vue ou un artisan, vous avez le droit de demander des références ou de visiter un ou deux chantiers réalisés ;
  • Vous pouvez aussi vous fier au bouche-à-oreille et si vous avez de bons échos sur un professionnel, n’hésitez pas à le contacter ;
  • Choisir une entreprise de travaux déjà reconnue ;
  • Contacter une entreprise ou un artisan proche de chez vous via des sites de mise en relation entre clients et artisans comme le nôtre car les professionnels pour lesquels les retours clients sont mauvais sont rapidement éliminés des plateformes et sites internet spécialisés.

Les critères importants à vérifier chez vos professionnels :

  • Sont-ils immatriculés au Répertoire des Métiers ?
  • Sont-ils couverts par une assurance ? (assurance décennale par exemple)
  • Ont-ils souscrit une assurance responsabilité civile professionnelle ?
  • Ont-ils un label (ou plusieurs) de certification (type RGE, Chauffage Plus, Qualiforage, etc.) ?
  • Peuvent-ils vous fournir un devis détaillé assez rapidement pour les besoins de votre organisme de crédit ?
Estimez votre projet

Sachez que vous êtes parfaitement en droit de demander 2 ou 3 devis pour faire jouer la concurrence. Cela est souvent recommandé d’ailleurs et vous aidera à choisir le professionnel qui pourra au mieux correspondre à vos attentes.

Dans le cas de la rénovation, vous pouvez avoir besoin de démolir certains éléments. N’oubliez pas de faire chiffrer aussi ce type de travaux par une entreprise de démolition.

Certains artisans se chargent de la dépose de l’ancien (exemple : vous faites enlever une baignoire avant la pose d’une douche italienne), mais il faut bien le faire chiffrer sur le devis et savoir si le professionnel se charge d’enlever les gravats ou si vous devez le prévoir avec la location d’une benne. Tout cela chiffre et vous devez le comptabiliser dans votre budget de travaux.

La banque aura besoin de pièces justificatives très détaillées pour vous aider à financer votre projet immobilier. Pour cela, vos devis doivent comporter toutes les données obligatoires et les mentions légales comme :

  • Les coordonnées complètes de l’entreprise (dénomination sociale ou nom de l’artisan, adresse, téléphone, mentions légales) ;
  • Les coordonnées du client ;
  • La date du devis et sa durée de validité doivent figurer lisiblement ;
  • Descriptif des prestations (références des matériaux, quantité, prix unitaire, etc.) ;
  • Le total HT et le taux de TVA appliqué ;
  • Les frais de déplacement ;

 

Selon les cas, un devis peut être gratuit ou payant mais cette indication doit figurer de façon lisible sur le document et le client doit en être informé avant. Tant que vous n’avez rien signé ou validé par écrit, vous n’êtes pas engagé par le devis.

La signature vaut acceptation ou confirmation de la commande et le professionnel s’engage à respecter les termes de son devis. Il ne devra pas, par exemple, changer la qualité d’un matériau si vous vous êtes entendus sur une référence précise, ni modifier les couleurs d’un revêtement ou encore ne pas respecter les délais mentionnés sur le devis.

Sachez également que la banque prêtera une certaine somme calculée en fonction des pièces jointes fournies et que si par la suite, vous souhaitez ajouter des éléments ou faire plus de travaux, vous devrez le financer sur vos fonds propres. Une raison de plus pour bien réfléchir en amont à votre projet de travaux et à bien évaluer vos besoins financiers.

Estimez votre projet