La rénovation d’un local à usage commercial ou industriel en espace habitable, soit la transformation en un loft, est une opération aux nombreux avantages, mais qui peut s’avérer délicate, on vous en dit plus.

L’achat d’un loft

Une surface à transformer

 

Réputé pour son style épuré, ses grandes surfaces et sa luminosité, le loft est une habitation qui ne démérite pas. Il consiste à transformer un hangar, un local commercial ou industriel, en une surface habitable. Un de ses avantages certains, outre son esthétique particulièrement appréciée, est son facteur économique puisque vous économiserez beaucoup sur le prix d’achat de la surface. Un hangar désaffecté est en effet un bien immobilier moins cher qu’un bien prêt à être occupé dès son achat. L’achat d’un hangar désaffecté est intrinsèque à la volonté d’y faire des rénovations pour rendre la surface habitable. Quelques étapes sont en effet obligatoires entre l’achat du futur loft et son occupation.

La première est la réhabilitation du hangar pour en faire une surface saine et propre à l’habitation. Le propre du hangar, surtout industriel, c’est son volume important qui n’est pas destiné au confort. L’impératif premier sera donc de mener des travaux de réhabilitation pour en faire une surface viable. La surface devra être nettoyée en profondeur, afin d’en enlever les éléments possiblement polluants. Il n’est en effet pas rare de retrouver du plomb ou de l’amiante, entre autres, dans des sites dont l’utilité première était industrielle : il est impératif de mener des opérations de désamiantage et de déplombage, des éléments phares dans les années 70/80 mais dont les dangers sur la santé ont été prouvés depuis.

Estimez votre projet

Des impératifs pour la santé et le confort

 

Avant toute vente immobilière ou travaux de construction il est obligatoire d’établir un diagnostic pour estimer la dangerosité de la présence du plomb et de l’amiante dans la surface, vous devrez donc passer par cette étape importante. Toujours dans cette première étape de réhabilitation de la surface, vous devrez entreprendre des travaux d’étanchéité des murs, du toit, des plafonds et des ouvertures, ainsi que leur isolation phonique et thermique. En effet, par sa nature même, un loft est compliqué à isoler.

Ses grands espaces sans barrières intérieures ni murs pour séparer les pièces en font un lieu de résonances idéal, sans parler de la gêne sonore entre les individus d’une même pièce. Sans séparations physiques, les bruits des personnes avec qui vous vivez vous affectera aussi, la bonne isolation phonique est un impératif. Grâce aux travaux de professionnels et à des matériaux comme la ouate de cellulose, l’affaiblissement des bruits aériens pourra être tout à fait correct.

Estimez votre projet

En faire un lieu vivable

 

Il faudra également vous protéger de l’extérieur par la bonne isolation des cloisons comme les fenêtres. En effet un des propres du loft est sa capacité, par des verrières ou fenêtres de toit, à être très lumineux et apporter des puits de lumière jusqu’au cœur du logement, pour un confort exceptionnel. Cela suppose aussi de renforcer ces ouvertures pour ne laisser rentrer aucun bruit extérieur ou ne laisser s’échapper aucun source thermique.

La transformation du hangar en lieu de vie viable doit aussi passer par l’installation de la panoplie complète des aménagements vitaux qui portent sur la plomberie et l’installation électrique. Les arrivées d’eau doivent coïncider avec la création des salles d’eau (toilettes, salle de bains, cuisine), la pose des sanitaires, les arrivées électriques… C’est parallèlement à cette opération que vous devez avoir réfléchi à la disposition des différentes pièces dans votre loft, et penser à des séparations physiques pour créer des pièces par des cloisons ou des verrières de séparation. Vous pouvez aussi envisager la création d’un étage ou mezzanine, la hauteur sous plafond des hangars le permettant le plus souvent. Cette dernière opération sera cependant certainement la plus coûteuse, la création de structures portantes étant une prestation chère.

Estimez votre projet

Un certain investissement

Coût d’aménagement

 

Le coût d’aménagement d’un loft dépendra de son état initial, de la surface à réhabiliter, des matériaux mis en œuvre et de vos envies, mais grâce aux économies réalisées lors de l’achat, cela vous reviendra moins cher que l’achat d’un bien immobilier à rénover du type maison ou appartement ; en revanche le prix des rénovations en lui-même ne sera pas différent du prix de la rénovation classique d’un appartement ou d’une maison. Le prix de la rénovation d’un hangar en loft est estimée entre 300 et 2000 euros par mètre carré en moyenne, fournitures et main d’œuvre comprises (en fonction de la pièce, de la qualité des matériaux etc..).

Avant de vous lancer dans les travaux, n’oubliez pas qu’il existe des normes à respecter, à commencer par la déclaration à la mairie d’un changement de fonction d’un local en habitation. Les normes d’habitation doivent ensuite être appliquées en termes d’installations électriques, d’isolation thermique, de désamiantage et de déplombage : ce sont des opérations à effecteur ex-nihilo puisqu’un loft n’avait pas de fonction d’habitation auparavant et n’était donc pas sujet aux mêmes normes.

Estimez votre projet

L’architecte d’intérieur, l’allié de votre projet

 

L’avantage évident d’un loft, qui ne laisse jamais indifférent, est la surface et la hauteur sous plafond qui permettent de laisser libre cours à votre fibre architecturale et à vos projets d’aménagements divers. On ne peut que vous conseiller tout de même de faire appel à un architecte d’intérieur, une présence de toute façon obligatoire pour les surfaces excédant 150 mètres carré. L’architecte d’intérieur est le professionnel parfait pour vous accompagner dans vos projets de loft, il a l’œil exercé pour dévoiler tout le potentiel de votre surface aménageable.

Sur la base de vos envies et suggestions, il saura mettre en valeur le lieu. Il peut également avoir la tâche de gérer les démarches administratives, une aide précieuse lors de vos opérations, surtout concernant le loft. Comme nous l’évoquions, les démarches administratives autour de l’achat d’un local en voie de devenir un loft sont nombreuses. Les démarches auprès de la mairie, la déclaration de changement de fonction du local, les diagnostics énergétiques, de désamiantage et de déplombage, mais également l’acquisition d’une place de stationnement souvent bien utile à côté d’un loft.

Estimez votre projet

À chaque loft sa spécificité

 

L’architecte d’intérieur est aussi habilité à analyser les problèmes propres à chaque type de loft en fonction de sa nature. En effet, un ancien local d’usine n’aura pas les mêmes caractéristiques qu’une ancienne brasserie. En plus de l’optimisation des volumes, il sera à même de corriger les défauts comme des taux d’humidité importants ou un air insuffisamment sain. L’un des problèmes essentiels dans l’aménagement d’un loft reste la création d’intimité. Le décloisonnement intégral est en même temps ce qui attire mais aussi ce qui peut se révéler dur à vivre. L’image collective fantasmée du loft est en effet un espace le moins retouché possible de son passé de local, avec en tête des exemple de lofts New-Yorkais.

Dans les faits, la surface a été transformée en habitation mais son utilité première peut être tellement diverse que sa disposition est très variable, les lofts ne se résument pas qu’aux grands espaces anciennement industriels avec poutres en fer apparentes. Il existe donc beaucoup de lofts avec des cloisons et la plupart en créent lors de l’aménagement pour isoler les pièces d’eau (toilettes, salle de bain) et les chambres.

Estimez votre projet

Aménager son loft

Cloisonner pour organiser

 

Vous pouvez déjà envisager des cloisons partielles, comme des murs dont la hauteur ne monte pas jusqu’au plafond : cela engendrait en effet des grands coûts au vu de la hauteur sous plafond, et surtout cela peut briser l’esthétique globale du lieu. Pour configurer l’espace, gagnant si ce n’est en intimité au moins en isolation, le verre peut être le matériau idéal.

Par sa transparence il n’arrête pas le regard et se marie très bien avec les perspectives larges propres à votre loft ; il permet de créer des pièces sans stopper la luminosité, et certaines cloisons en verre sont amovibles, afin de moduler l’espace avec plus de liberté. Plus généralement, les cloisons amovibles de toutes sortes sont des alliés précieux du loft et de son aménagement : portes coulissantes, cloisons japonaises, paravents…

Estimez votre projet

Séparer les espaces

 

Une solution aussi courante pour l’aménagement de l’espace, est la création d’une mezzanine, d’un étage artificiel. La hauteur sous plafond le permet largement mais son coût est souvent élevé. Cela permet d’augmenter la surface disponible, de l’organiser, et même d’isoler en un sens, puisque les pièces à l’étage seront généralement destinées au calme comme la chambre ou le bureau, et celles du bas seront plutôt des pièces de vie.

L’association d’une mezzanine et d’une fenêtre pour y amener la lumière est parfaite mais attention toutefois, vous ne serez pas particulièrement isolés du bruit puisque les ondes sonores se propagent dans toutes les directions et ne sont pas arrêtées par la hauteur. La solution la plus simple pour à la fois créer des espaces clairs et distincts dans votre loft, l’habiller et lui donner du cachet, reste l’ameublement.

Les meubles sont en effet vos meilleurs alliés dans ces optiques, et ont en plus l’avantage d’atténuer les bruits en brisant les échos. Par meubles on entend aussi les séparations textiles comme les rideaux, et n’hésitez pas à fournir votre espace intérieur en tapis et coussins qui absorbent aussi les sons. L’ameublement est aussi l’indication claire des pièces dans un lieu où tout est réuni sans cloisons physiques : par l’installation d’une table basse et de canapés vous signifiez le salon, là où vous disposerez des chaises autour d’une table vous signifiez la salle à manger… des codes simplistes mais que vous devrez reprendre avec les codes du loft.

Estimez votre projet

Les difficultés d’aménagement du loft

 

Ainsi la première erreur à ne pas commettre est de choisir des meubles au format anecdotique : les dimensions de votre loft et son volume importants vous forceront à adapter la taille de vos meubles, qui doivent être imposants pour habiller convenablement l’espace. Par exemple pour votre salon n’hésitez pas à choisir un grand canapé à angle si cela s’y prête, ou bien à deux canapés qui se font face, le tout organisé autour d’une grande table basse.

D’autres codes doivent être respectés par votre mobilier, notamment celui de jouer avec la verticalité, importante hauteur sous plafond oblige : n’hésitez pas à choisir des suspensions lumineuses, dont l’esthétique se mariera très bien avec l’ensemble. Conserver une belle unité visuelle et aménager son loft c’est donc tout un art, et pour ce faire faites appel à des professionnels de qualité, laissez Archionline s’occuper pour vous de trouver l’architecte d’intérieur de qualité le plus adapté à votre projet, le tout, au meilleur prix.

Estimez votre projet