Etapes pour construire une maison

Vous avez un projet de faire construire une maison, seulement vous ne savez pas par où commencer. Choix du terrain, élaboration du plan, formalités administratives, suivi des travaux… Voici les principales étapes pour construire une maison.

Trouver un terrain

Évidemment, dans un projet de construction, le choix du terrain tient une place primordiale et représente un budget conséquent. Il faut donc bien y réfléchir avant de l’acheter.

La façon la plus commune pour trouver son terrain est de passer par une agence immobilière. Elle étudiera vos attentes et vous proposera uniquement ce qui vous convient. Vous pouvez aussi décortiquer les nombreux sites internet de petites annonces de particuliers ou professionnels, ou bien même les journaux.

Enfin, si vous avez déjà une idée précise du lieu où vous souhaiter construire, vous pouvez directement vous renseigner auprès de la mairie du lieu dit pour connaître les disponibilités ou bien de vous tourner vers des chasseurs de terrain. Ne vous précipitez pas dans vos recherches et pensez à bien étudier en profondeur toutes les caractéristiques du terrain. Il est même conseillé de vous rendre sur place pour voir le terrain par vous-même.

De nombreux critères pratiques sont à prendre en compte. Premièrement, tout dépend de la surface dont vous souhaitez disposer. Le bornage d’un terrain n’est pas forcément hors de prix et vous permettra de connaître la taille du terrain que vous voulez acheter. Il est important de vous renseigner pour connaître les contraintes à la construction, qui peuvent engendrer des coûts imprévus : tous les terrains ne sont pas constructibles ou viabilisés (raccordés au réseau électrique ou à l’eau).

Pensez donc à bien poser ces questions auprès de votre mairie pour ne pas avoir de mauvaises surprises. Votre architecte ou votre maître d’œuvre en auront connaissance et devront s’y tenir.

Il est important de consulter les plans de services du cadastre afin de vérifier la situation précise du terrain convoité.

Un terrain ne représentera un réel intérêt pour vous que s’il est constructible. En faisant l’acquisition d’un certificat d’urbanisme, lequel sera délivré par le Maire ou le Directeur départemental. Ce document confirmera que votre terrain est bien constructible et sous quelles conditions précises.

Trouver l’inspiration

Une fois votre terrain trouvé et acquis, il va falloir préciser le plus possible votre projet et en fixer les limites. Plus il sera détaillé, moins vous risquerez d’avoir de mauvaises surprises. De nombreux sites, entreprises, blogs, magazines vous aident à trouver de l’inspiration. Pour être sûr de prendre la bonne direction dès le début, il va falloir, dans un premier temps, choisir le type de maison que vous souhaitez.

Le plan est la base de votre habitation : son choix est déterminant car il impactera directement sur votre vie future au sein de la maison. Prenez le temps de bien choisir en fonction de vos envies immédiates mais aussi en pensant sur le long terme.

Mise en relation et conseil auprès des bons professionnels

Une fois votre type de construction choisi (moderne, traditionnel, container ou bois), si vous n’êtes pas un expert, vous allez devoir prendre contact avec des professionnels de l’habitat. Ce sont eux qui auront les compétences nécessaires pour concevoir votre future maison, choisir les matériaux adaptés au terrain et à vos envies tout en respectant votre budget de base. Ils vous amèneront dans la bonne direction en prenant en compte toutes les contraintes présentes.

Vous pourrez rencontrer ces professionnels sur des salons par exemple : Faire construire sa maison à Paris, le salon de l’immobilier et de l’habitat à Toulon ou encore le salon de la maison neuve à Bordeaux, vous avez pléthore de choix.

Aussi, avec l‘essor des nouvelles technologies, vous avez à votre disposition de nombreuses plateformes qui vous proposent des solutions complètes pour vos projets : conseil, mise en relation avec architectes ou constructeurs, esquisses, recherche de terrains et accompagnement pouvant aller jusqu’à la remise des clés de votre maison.

Obtention du permis de construire

Trois solutions se présentent à vous pour déposer votre permis de construire. Faire appel à un architecte (les architectes membres de l’Ordre des Architectes sont même habilités à signer eux-mêmes les permis de construire pour des projets de plus de 150m2 ), à un maître d’œuvre ou le faire vous même (seulement dans le cas où votre projet est inférieur à 150m2). Cette démarche est imposée afin de conserver la maîtrise du développement urbain. Dans tous les cas, il est important de consulter le service d’urbanisme de la communauté d’agglomération.

L’obtention du permis de construire sera obligatoire à partir du moment ou la construction dépasse une surface habitable de 20m2 sur un terrain sans PLU (sur un terrain avec PLU, ce sera à partir de 40m2 que le permis de construire sera imposé). Par exemple, si vous avez déjà une construction de 80m2 sur votre terrain et que vous souhaitez réaliser une extension de 80m2 habitable, vous dépasserez alors les 150m2 et devrez faire appel à un architecte pour l’obtention du permis de construire pour vos travaux d’extension même si la construction s’est faite en deux étapes. Aussi, dans le cas où votre projet consiste en une rénovation d’un bien, mais que celle- ci prévoit une modification de sa façade ou de sa structure, un permis de construire sera obligatoire.

Si votre surface habitable est inférieure à 150m2 vous pouvez faire la démarche par vous même. Toutefois, il est conseillé de faire appel à la supervision ou aux conseils d’un architecte. De par son expertise, il va vous permettre d’éviter de nombreuses erreurs qui pourraient vous coûter cher. D’un autre côté, si la surface habitable de votre projet est supérieure à 150m2, vous devez obligatoirement faire établir votre permis de construire par un architecte.

Le dépôt du permis de construire se découpe en trois principales étapes. Vous devez, dans un premier temps, retirer un formulaire de dépôt de permis de construire. Ceci vous indiquera l’ensemble des pièces qui doivent constituer votre dossier. Pour que votre dossier soit traité le plus rapidement possible, il faut vous assurer, avant dépôt, de n’avoir oublié aucune pièce.

L’instruction de votre dossier sera d’un délai d’en moyenne deux mois pour une maison individuelle et ses annexes. Ce sont les instructeurs de la direction départementale de l’équipement ou le service d’urbanisme de votre ville qui instruiront votre dossier. Il faut noter que s’il est nécessaire de consulter des services extérieurs, le délai d’instruction de votre permis de construire peut être prolongé.

  • 1 mois environ à partir du dépôt de la demande en mairie pour une déclaration préalable
  • 2 mois environ à partir du dépôt de la demande en mairie pour un permis de construire pour une maison individuelle
  • 3 mois environ à partir du dépôt de la demande en mairie pour un permis de construire ou d’aménager.

Travaux et chantier

À moins que vous ne soyez un expert en construction, ce n’est pas vous qui allez diriger les travaux. En revanche, nous vous proposons ici de découvrir les différentes étapes d’une construction de maison pour que vous puissiez suivre l’avancement de votre chantier et veiller à ce que tout se déroule comme vous le voulez.

1) VIABILISATION

Si votre terrain n’est pas situé en lotissement, il y a de fortes chances qu’il ne soit pas encore viabilisé. Le coût de cette viabilisation (raccordement aux réseaux d’alimentation en eau et en électricité) dépendra de la distance entre votre terrain et le point de raccordement le plus proche. S’il n’y a qu’une seule tranchée à creuser pour acheminer ces réseaux à votre terrain, il faudra compter environ 3500€ de viabilisation.

2) PIQUETAGE ET TERRASSEMENT

Une fois le terrain délimité et la nature du sol étudiée, la préparation du sol est indispensable pour la suite de la construction. Le piquetage est le rôle du géomètre qui va définir les angles et mesures de la prochaine construction, pour ensuite pouvoir élaborer les plans. Le prix de cette prestation va dépendre de la nature du terrain, de la surface de construction souhaitée, de la distance entre votre terrain et le lieu de travail du géomètre. Pour un terrain entre 500 et 1000m2 vous serez entre 1200 et 1500€ de prestation pour le bornage et piquetage du terrain.

Le terrassement est l’action de déplacement d’importantes quantités de matière du sol afin de préparer le terrain à la construction. C’est du gros-œuvre pour lequel vous serez obligé de faire appel à des professionnels. Le prix d’un terrassement peut varier très vite en fonction de la localisation de votre terrain, sa nature, l’importance des travaux (s’il y a beaucoup de matière à déplacer ou non)… Par exemple, pour une future construction moderne économique de 100m2 sans problème majeurs identifiés sur terrain, la terrassement vous coûtera environ 5800€. On compte alors environ 58€ par m2.

3) FONDATIONS ET SOUBASSEMENT

Indispensables, les fondations vont représenter le squelette de votre maison. L’étude du sol par un géologue permettra de déterminer quel type de fondation est le plus adapté si votre terrain a une nature à risque. Sur ces fondations viennent se construire la partie inférieure des murs de la maison : le soubassement. Cette étape va être réalisée par des maçons. Vient ensuite l’élévation des murs. Le choix des matériaux est très important selon l’environnement, car cela va influer sur l’isolation thermique et acoustique. En reprenant l’exemple d’une construction moderne à 116m2 sans problème majeur identifié sur votre terrain, les frais de maçonnerie différeront selon le type de matériaux utilisés. En moyenne pour une construction moderne économique, on comptera 59 000€ hors taxes pour 100m2.

4) LA CHARPENTE ET LA TOITURE (HORS D’EAU)

Pour fermer la maison, un charpentier vient construire une charpente, structure sur laquelle le couvreur posera la couverture choisie, appelée plus couramment « le toit ». Malgré les larges possibilités de choix (toiture-terrasse, toiture quatre pans…), la toiture est souvent soumise à certaines règles d’urbanisme de la localité.

Il est pratiquement impossible de déterminer à l’avance un prix approximatif de votre future toiture tellement nombreux sont les facteurs qui rentrent en compte. En effet, vous allez devoir tenir compte du type d’isolation qui sera fait (isolation intérieure sous les combles, isolation par l’extérieur ou isolation au plancher du grenier si les combles ne sont pas aménagés), des différents types d’aménagements (cheminée, pose du velux et système d’aération du toit) ainsi que des différentes étapes de la construction de votre toit (charpente, zinguerie, couverture). Ce qui va le plus influer sur le prix final de votre toiture sera le type de matériau choisi. Sans compter la main-d’oeuvre et les facteurs cités ci-dessus, vous pouvez calculer un début de budget approximatif selon le prix du matériau choisi. Sans compter la main-d’oeuvre et les facteurs cités ci-dessus, vous pouvez calculer un début de budget approximatif selon le prix du matérieau choisi. Pour notre construction de 100m2 moderne économique, nous avons opté pour un toit terrasse, ne nécessitant donc pas l’installation d’une charpente. Pour cette option, la pose de la couverture sera d’environ 8.900€.

5) LE REVÊTEMENT EXTÉRIEUR (HORS D’AIR)

Le revêtement se définit comme étant l’élément avec lequel l’on recouvre les murs et sols d’une construction à l’extérieur comme à l’intérieur dans le but de consolider, de protéger ou de décorer (le revêtement peut être en ardoise, briques, carrelage, ciment, enduit, bois, en marbre, plâtre, peinture…). Ainsi à cette étape de la construction vous pouvez, avec peintres et carreleurs, procéder à la pose des différents revêtements des sols et des murs à l’intérieur comme à l’extérieur.

Différents critères vont vous aider à choisir votre type de revêtement extérieur. Vous pourrez opter pour du bardage en bois, du crépi, de la pierre, du PVC ou bien un revêtement en briques. L’entretien, la durabilité et le prix vont fortement varier d’un genre à l’autre. La pierre sera par exemple nettement moins facile à poser que les autres matériaux à votre disposition. Aussi, son prix relativement plus élevé sera justifié par un aspect beaucoup plus esthétique. En revanche, plusieurs procédés de pause seront possibles ainsi que différents types de pierres : vous pourrez jouer sur ces nombreuses options pour réduire votre coût de construction. Le crépi (de 40 à 60€/m2) devra être entretenu régulièrement, mais vieillira bien, contrairement au bois qui aura tendance à perde de sa couleur avec le temps (pour le conserver, il faudra y appliquer une lasure). Aussi, son prix va différer selon le bois utilisé. Pour un revêtement en briques, il faudra compter jusqu’à 2€ maximum par brique, sans compter le mortier ou joint.

6) PLOMBERIE ET ÉLECTRICITÉ

Arrivent les étapes essentielles pour approvisionner la maison en eau et en électricité. Dans un premier temps, le plombier va installer le réseau de tuyauterie et d’évacuation dans les salles d’eau et la cuisine afin de pouvoir, dans un second temps, poser les sanitaires et la robinetterie. Les électriciens viennent ensuite créer le réseau électrique de votre habitation : raccordement des câbles, mise en place des gaines, du compteur et du disjoncteur. Chaque circuit devra être câblé et protégé en fonction de la puissance délivrée.

L’électricité de la maison sera régulée via le tableau électrique. Il comprend le compteur d’électricité, le disjoncteur général ainsi que le tableau de répartition des différents circuits. Pour un bon confort de vie, il faudra poser plusieurs sources d’alimentation dans chaque pièce de la maison. Il faudra aussi s’assurer que les normes (NF C15- 100) soient respectées. Le prix d’installation du réseau électrique de votre maison va principalement varier selon le nombre de chambres que vous souhaitez : dans le cadre de la construction d’une maison moderne en brique économique de 100 m 2, il faudra donc compter en moyenne 4 000€ si 3 chambres sont prévues dans la construction.

La plomberie comportera l’installation du chauffe -eau (permettant de distribuer l’eau chaude sanitaire (ECS) dans les différentes pièces d’eau de la maison), de la tuyauterie (en PCV, acier ou cuivre en fonction de leurs compositions respectives et de vos préférences), ainsi que le compteur d’eau qui va traquer les fuites éventuelles de votre système et relèvera votre consommation en eau. Pour les travaux de plomberie dans une maison économique il faudra compter en moyenne 2350€ par pièce d’eau (dans la pièce d’eau sont compris à la fois les toilettes et la salle de bain).

7) MURS ET CLOISONNEMENT

C’est l’étape finale de votre construction : une fois les cloisons fermées et les formes données aux différentes pièces de la maison, celle-ci est enfin terminée. Les cloisons contrairement aux murs porteurs ne sont pas porteuses. Elles peuvent être distributives ou séparatives. Les cloisons distributives permettent de séparer deux pièces d’une même construction, habitation ou local. Contrairement aux cloisons séparatives, elles ne sont pas soumises à des réglementations acoustiques. En effet, les cloisons séparatives, elles, doivent séparer deux logements différents entre eux et doivent donc aussi avoir une fonction d’isolation acoustique et thermique si besoin. Nombreux types de cloisons sont possibles et seront choisis en tenant compte des différentes pièces que vous comptez séparer : par exemple, pour séparer une pièce froide et sèche (arrière-cuisine par exemple) d’une pièce chaude et plus humide, un certain type de cloison sera à favoriser. Aussi, une cloison peut être fixe ou mobile (comme les cloisons japonaises coulissantes par exemple). Pour une cloison mobile, on va utiliser du bois, de l’aluminium, du papier ou du plâtre alors que pour une cloison fixe, on utilisera le plus couramment des carreaux de plâtre, du béton ou de la brique.

Le mur porteur est le deuxième type de mur que vous trouverez dans une maison. Il va reposer sur les fondations et supporter toute la construction en assurant sa solidité. Il peut être construit en bois, en pierre, en brique ou en béton cellulaire.

Tous ces éléments mis ensemble, il est très difficile de donner un chiffrage estimatif pour la pose des murs et cloisons de votre construction. En repartant sur la base de notre exemple, on peut estimer un prix approximatif de 148 €/m2 de cloisons et murs.

8) SOLS

Le plancher, comme les murs, a différents rôles dans votre habitation. Il va séparer deux niveaux d’habitation, devoir supporter les charges que l’on va y apposer, ainsi qu’être un isolant sonore ou thermique dans certains cas. Le choix de revêtement se fera en fonction de l’esthétisme recherché, de la pièce dans laquelle il sera apposé, de vos budgets et des contraintes techniques. Le carrelage, le parquet, la moquette, le lino, le marbre, le PVC… Nombreux sont les revêtements à votre disposition. Pour une maison moderne économique de 100 m2, vous serez en moyenne à 32€ le m2 du sol.

Autres articles qui pourraient aussi vous intéresser

Permis de construire hangar agricole

Vous avez un projet de construction d’un bâtiment agricole et ne savez pas quelle procédure suivre? Dans ce dossie(...)

Comment rénover un appartement ?

Si chacun a le droit de mettre au goût du jour son appartement, on ne peut pas faire tout ce que l’on veut car rénover u(...)

Repeindre les meubles de cuisine rustique

Vous trouvez que vos meubles de cuisine sont trop rustiques ou démodés? Sachez qu’ils ont juste besoin d’un(...)

Découvrez ces projets concrets

Si ce contenu vous a plu, n'hésitez pas à le partager

Tenez-vous informé avec notre newsletter !

PERMIS DE CONSTRUIRE

J’obtiens mon permis de construire
NE PARTEZ PAS SANS OBTENIR TOUTES LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS !
Nos experts habitat sont là pour vous
appel gratuit depuis un poste fixe du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30.
Faisabilité - Devis - Démarches
01 84 23 41 14
NE PARTEZ PAS SANS OBTENIR TOUTES LES RÉPONSES À VOS QUESTIONS !
Nos experts habitat sont là pour vous
Faisabilité - Devis - Démarches
appel gratuit depuis un poste fixe du lundi au vendredi de 8h30 à 18h30.
01 84 23 41 14
Gagnez jusqu'à 200€ par parrainage !
Nom de votre filleul *
Votre nom *
Email de votre filleul
Votre email *
Téléphone de votre filleul *
Je parraine mon filleul
Informations de votre filleul
Vos informations
Gagnez jusqu'à 200€ par parrainage !
Votre nom *
Votre email *
Nom de votre filleul *
Email de votre filleul
Téléphone de votre filleul *
Je parraine mon filleul
N'attendez plus !
Surface du projet
Code postal de votre projet
Votre nom
Votre téléphone
Votre adresse email
Recevoir mon estimatif
Recevez l'estimatif de votre projet expliqué par un expert habitat.
Contact simple et rapide, mise en relation avec un architecte très rapidement, suivi et accompagnement tout au long du projet. Archionline m'a fait économiser quelques milliers d'euro. Je les recommande. Merci pour votre professionnalisme, votre sérieux et votre sympathie
21/08/2018
98% de satisfaction !
N'attendez plus !
Recevez l'estimatif de votre projet expliqué par un expert habitat.
Surface du projet
Code postal de votre projet ?
Entrez votre nom
Votre téléphone
Votre adresse email
Recevoir mon estimatif